La Musique de Disney - Un Héritage en Chansons

Disney et Pixar présentent "L'esprit d'aventure".

Que peut-on dire sur Michael Giacchino qui n'a pas encore été dit ? Oui, Michael est "relax", c'est une star du cinéma, une célébrité de la télévision, une sensation des boîtes de nuit, un problème social, et bien sûr, c'est le plus grand artiste de la musique. Au total, c'est un phénomène du divertissement comme il en existe seulement une demi-douzaine par siècle. Mais attendez, c'est Dean Martin. Bon, Michael Giacchino est relax aussi. Et il est un sacré compositeur de musique. En fait, vous savez quoi ? Je l'ai embauché pour écrire la musique du film à la place de Dean Martin. Premièrement parce que Dean Martin n'écrit pas de musique de film et deuxièmement parce qu'il est mort. Ainsi Michael l'emportait à 100 % sur Dean Martin.
Soit, il y a d'autres personnes qui écrivent des musiques de film et qui ne sont pas mortes. Alors pourquoi Michael Giacchino était-il parfait pour ce film ? Là-haut est éclectique. Cela demande beaucoup de permuter d'une mémoire nostalgique à un trio de sacrés loustics coulés aux basques, à une aventure pleine d'action.

Alors que nous listions la litanie des compétences que nous recherchions pour un compositeur, un agent musical nous dit : "C'est comme si vous aviez besoin de trois compositeurs!"

Bien entendu, nous avons choisi Michael Giacchino, qui à lui tout seul écrit tout ce que nous avons besoin et le rassemble merveilleusement bien. Sa musique pour les scènes d'action est palpitante, sa comédie drôle sans être ennuyeuse, et sa nostalgie me fait pleurer à chaque fois. Son approche est basée sur le personnage et la musique devient aussi importante que les personnages eux-mêmes. C'était comme si nous devions atteindre quelque chose dans le ciel et attrapé la bande originale pour notre film, c'était comme si elle avait toujours existé quelque part, attendant notre film pour venir.

Travailler avec Michael fut un réel privilège et Michael est au top avec cette bande originale. Je sais que tous les réalisateurs disent ça, mais cette fois c'est vrai ! Ecoutez et vous verrez si vous n'êtes pas d'accord avec moi.

Pete Docter, avril 2009.

Michael Giacchino vous invite à explorer les sons de Là-haut

On m'a parlé de l'histoire de Là-haut alors que je terminais le mixage de Ratatouille. J'étais là dans l'étape final de mon travail sur ce film et l'on me parlait d'un autre grand projet Pixar. Je savais que je DEVAIS faire ce film - je ne pouvais m'enlever cette idée de la tête. Ce n'est pas avant plusieurs années que je me lançais vraiment et que je commençais à regarder le film dans sa phase de storyboard.

Pas plus de quelques minutes dans le film, et je me demandais déjà comment j'allais exprimer en musique les émotions que je ressentais. C'étaient de vrais personnages, avec des joies et des luttes auxquelles on peut tous s'identifier - c'était tellement irrésistible que je pensais en réalité que cette montagne créative serait impossible à surmonter.

Heureusement, ce qui m'a aidé dans le processus de tout mettre par écrit sont mes collègues, qui ne sont pas seulement des collègues mais aussi des amis - des amis créatifs, pleins d'idées, supporters, très talentueux comme Pete Docter, Bob Peterson et Jonas Rivera.

Ensemble, nous nous sommes embarqués dans une formidable aventure apportant cette musique dans les cinémas - et maintenant aux lecteurs de disque dernier cri !

J'espère que vous apprécierez ce qui était pour moi le slogan de Charles Muntz : "L'aventure est au dehors".

Michael Giacchino, avril 2011.